Isolation toiture

Isolation toiture

La toiture est le premier rempart contre les diverses conditions météorologiques telles que l’humidité, la pluie, la neige, et le vent. Outre ces agressions climatiques, il y’ a aussi des phénomènes de pression entre l’intérieur et l’extérieur que la toiture doit endurer au quotidien. En raison de sa grande surface et de son exposition aux intempéries, l’isolation du toit est un des meilleurs investissements que vous pouvez faire dans votre maison. En effet, la toiture de votre maison est responsable d’une perte énergétique variant entre 25% et 30%. Une bonne isolation du toit est une étape primordiale vers un logement énergétiquement économe et un grand pas vers protection de l’environnement. Le retour sur investissement dans l’isolation du toit est vite réalisé grâce aux primes et subventions accordées ainsi que la réduction de vos dépenses en matière de consommation d’énergie. Des entrepreneurs accrédités sont ici à votre disposition pour vous aider à faire un choix sur l’isolation de toit qui vous correspond le mieux. Demander votre devis non-engageant en ligne en utilisant le formulaire.

Avantages de l'isolation du toit

Avantages de l’isolation du toit

L’isolation du toit permet de créer une sorte de capsule thermique retenant l’air chaud et ainsi assurant une température ambiante assez agréable dans la maison. En effet, grâce à l’isolation, l’air chaud accumulé ne s’échappe pas. L’isolation de toiture offre des multiples avantages :

  • Avantage environnemental : Une bonne isolation de votre toit réduit indirectement l’émission de gaz à effet de serre. En effet, un toit mal isolé perd jusqu’à 30 % de la chaleur de l’habitation. Cette déperdition énergétique mène à une surconsommation qui à son tour engendre une surproduction énergétique.
  • En hiver : il est possible d’effectuer des économies considérables allant jusqu’à 40% grâce à une réduction des factures de chauffage. Ceci est dû au fait qu’un toit mal ou pas isolé perd jusqu’à 30 % de la chaleur d’une maison
  • Chaleur estivale : un toit bien isolé est un moyen sûr pour différer la montée de chaleur dans votre maison. La lumière du soleil est considérablement absorbée par la toiture, donc une couche d’isolation peut énormément atténuer l’impact thermique du rayonnement. De ce fait une maison ayant une isolation dans la toiture reste fraîche plus longtemps.
  • Evite une pénalité : en effet depuis le 1er janvier 2015, pour toutes les maisons à louer, il est impératif de satisfaire à la norme minimum en matière d’isolation de toiture. Si lors d’un contrôle, il est constaté que l’isolation de la toiture de votre habitat ne répond pas aux normes requises, vous risquez des points de pénalité.
  • Une maison saine : une bonne isolation et une ventilation, vous permettent d’éviter de condensation d’humidité, de champignons ainsi que de moisissures.
  • Risques de pertes de revenus locatifs : suite à la mesure adoptée au 1er janvier 2015, il est facilement envisageable qu’une maison ne répondant pas la norme minimum en matière d’isolation de toiture ne soit plus mise sur le marché locatif ; provoquant ainsi une perte sans égal du revenu provenant de ce dernier.
  • Valeur ajoutée de la maison : La valeur PEB de votre maison est aussi en grande partie déterminé par l’isolation de la toiture. Un meilleur certificat PEB vous permet d’augmenter facilement d la valeur de votre maison lors de sa vente.

Isoler toiture inclinée ou plate?

L’isolation de votre toiture dépendra de sa forme. Votre toit est-il incliné ou plat ? En effet, l’isolation d’un toit incliné sera différente de celui à toit plat.
Pour une isolation d’une toiture plate, il est nécessaire d’examiner la construction du toit afin de choisir la méthode la plus efficace en tenant compte de la construction présente et de son espace libre. Trois types de méthode d’isolation peuvent être distingués, chacune comportant des avantages spécifiques. Ces méthodes sont : la première étant l’isolation de la toiture plate chaude, la seconde méthode est l’isolation du toit plat inversé et la dernière méthode est celle d’isolation de la toiture plate froide.

Isolation de toiture plate chaude : cette méthode d’isolation est placée à l’extérieur. Pour cette méthode, les matériaux de construction sont dans la couche d’isolation qui à son tour est recouvert d’une couche étanche telle que le caoutchouc EPDM. Cette méthode a l’avantage de présenter moins des fissures et des crevasses dues à une dilation et ou rétrécissement de la construction du toit.

Le toit plat inversé : Si vous souhaitez faire un pas de plus dans l’isolation de votre toit, cette méthode est à privilégier. En effet, elle va plus loin que l’isolation de la toiture chaude. L’isolation est placée à l’intérieur de la couche qui servant de barrage, protégeant ainsi cette dernière de l’intérieur. Cette méthode devrait surtout être considérée si votre toit vous sert de balcon, terrasse ou tout simplement si vous y marchez souvent. De par l’usage de cette toiture il est important que les matériaux utilisés n’usent pas rapidement.

La toiture plate froide : cette méthode isole le toit de l’intérieur. Cette méthode est à prendre en considération si vous avez des restreintes du point de vue technique. Ces restreintes sont par exemple une limitation de la hauteur de votre construction ou un toit plat existant.

Quant à l’isolation d’un toit inclinée, tout dépendra de l’usage que vous comptez faire de votre grenier. Pour plus d’explication, veuillez consulter la page à propos de l’isolation du grenier.

isoler toiture plate

Isolation de toiture par l’intérieur

L’isolation de intérieur d’une toiture est un procédée architectural permettant de rénover de manière efficace et de répondre aux problèmes de construction des toitures traditionnelles. Cette technique d’isolation est une réforme qui rend possible une restauration de votre toit suivant les normes demandé en construction moderne. Pour pouvoir permettre l’isolant de se maintenir avec efficacité, l’isolant sera installé entre la cloison et le toit. L’efficacité de l’isolant sera particulièrement conditionnée par le choix de la consistance de l’isolant utilisé. Cette méthode permet une amélioration en termes de protection contre le froid, rend possible la diminution de l’usage de l’énergie, améliore le bien-être et la température intérieur et participe à la protection de l’environnement.

Isolation de toiture par l’extérieur

Un toit avec une isolation extérieur est aussi connu sous le nom de ‘toiture Sarking’. Comparativement à la manière traditionnelle d’isolation de toiture, l’isolation de toiture par l’extérieur présente certains avantages : Une isolation par l’extérieur vous permet de ne point perdre d’espace à l’intérieur de votre maison. De plus, la construction de votre toiture est très bien protégée des éléments. Cette méthode d’isolation a aussi l’avantage d’être réalisé plus rapidement. Cependant, il est recommandé de faire effectuer ces travaux par un expert, car vous obtenir une bonne étanchéité vous aurez besoin d’expertise et de connaissance. Demander votre offre pour l’isolation de votre toit par l’extérieur en utilisant notre formulaire.

isolation des combles

Isolation des combles

Pour empêcher des pertes de chaleur inutile dans une habitation, il est important de souligne que les pertes de chaleur allant jusqu’à 30 pourcent proviennent des toitures mal isolées. D’où l’importance de l’isolation des combles pour atténuer les pertes énergétiques considérable. Cette méthode d’isolation est plus bénéfique et économique à long terme. Deux types de combles peuvent être distingué, les combles aménagés et le comble perdus.

  • Les combles aménagés sont des combles faisant généralement 1m80 de hauteur en dessous de la charpente partant du toit. La charpente dans ce cas particulier ne gêne pas l’espace en dessous de la toiture. Ce type de comble est régulièrement isolé en rouleau ou en plaque instantanément attaché sur l’intérieur de la toiture. Ce comble est commodément habitable.
  • Les combles perdus, sont généralement inhabitables par rapport au fait que les hauteurs des toitures sont fréquemment en dessous de la norme habitable et aussi a une charpente inconfortable. Dans ce cas l’isolation est faite de façon distincte par « soufflage de flocons isolant ».

Prix isolation toiture

Depuis le début de l’année 2017, le gouvernement Wallon le seul qui octroye encore réduction d’impôts de 30% sur la somme de facture, qu’importe le revenus, pour un investissement dans l’isolation de toiture. Pour l’année d’impôts 2017, le montant maximal que l’on peut percevoir par habitation est de 3070€. Une fois que le montant maximal est atteint, le montant restant ne peut pas être transmis vers les années suivantes.

Voici les conditions à respecter pour pouvoir bénéficier de la réduction d’impôts en matière d’isolation de votre toit sont :

  • Travaux effectués par un professionnel : l’entrepreneur effectuant les travaux doit être reconnu. De plus, il doit vous remettre une attestation confirmant que les travaux réalisés peuvent bel et bien bénéficier d’une réduction fiscale.
  • L’isolation de toiture ayant été faite dans une maison ayant au moins 5 ans.
  • Si l’habitation ayant bénéficiée d’une isolation de toit fait office d’un lieu professionnel, et que les travaux ont été déclarés entant que frais professionnels, vous ne pouvez pas bénéficier de réduction fiscale.
  • La réduction fiscale est valable pour toute personne payant ses impôts en Belgique, qu’il soit locataire ou propriétaire.
Coût moyen pour l’isolation de la toiture par type de toit
Type de toitPrix
Intérieur d’une toiture en pente€1500,- – €2500,-
Extérieur d’une toiture en pente€3500,- – €4500,-
Plancher du grenier€1000,- – €2000,-
Toiture plate€3000,- – €4000,-

Primes d’isolation de toiture

En Wallonie et à Bruxelles, des primes et subventions sont octroyées afin d’inciter à l’isolation des habitations, assurant ainsi qu’à long terme l’isolation d’une maison ait un retour sur investissement. Ces primes et subventions ne sont pas exclusives à l’isolation de toiture, elles prennent aussi en compte l’isolation du sol de grenier et ceci seulement s’il n’y a point de salle de séjour. La valeur d’isolation minimale diffère selon que vous habitez en Wallonie ou dans la région Bruxelles-Capitale. Si vous êtes dans la première région, la valeur d’isolation minimale est de 4,5 m² K/W (Kelvin par Watt) tandis que dans Bruxelles-Capitale elle est de 4m² K/W.

Il est bien de noter que le toit peut être isolé en utilisant plusieurs couches. De plus, il est recommandé de ne point prendre en compte les couches d’isolation existantes et la couche d’achèvement afin de calculer la valeur de l’isolation. Donc, les valeurs d’isolation susmentionnées devraient être atteint en ne considérant que le nouveau matériau d’isolation. En Wallonie, vous ne pouvez recevoir des primes que pour une surface maximale de 100m².

La procédure de demande de prime est différente selon que vous êtes en Wallonie ou dans Bruxelles-Capitale. La procédure pour la Wallonie est la suivante : vous êtes tenu de soumettre au préalable un formulaire d’avertissement au Département de l’Energie et du Bâtiment durable. Si les travaux sont acceptés par ce dernier, vous recevez un accusé de réception. Vous (ou un tiers) pouvez commencer les travaux et envoyer votre demande de prime. Tandis qu’à Bruxelles, il est d’usage de premièrement faire effectuer les travaux d’isolation et d’ensuite soumettre son dossier complet auprès du Département de l’environnement de Bruxelles afin de recevoir la prime.

La hauteur de la prime d’isolation de toiture est en générale déterminée par votre revenu. Cependant, comme la valeur d’isolation minimale, cette hauteur dépend aussi de la région dans laquelle vous êtes situé.

En Wallonie : elle est de 5€/m² avec un maximum de 100m², si les travaux sont effectués par des professionnels. Si vous les faites vous-même, la prime passe à 2€/m² avec un maximum de 100m². Consultez cette page pour les primes en Wallonie.

A Bruxelles-Capitale, vous pouvez bénéficier d’une prime variant entre 15 et 25€ /m². Cependant si vous choisissez d’isoler votre toit avec un isolant naturel, votre prime est majorée de 10€ /m². Cliquez ici pour obtenir plus d’information à propos des primes dans la région Bruxelloise.

Des entrepreneurs accrédités vous aideront dans le choix d’isolation de toiture présentant le plus d’avantages, d’un point de vue fiscal. Demander votre offre non-engageante.

Primes d’isolation de toiture

Matériaux d’isolation de toiture

(Isolation de toiture écologique, Écume PUR, Panneaux isolants, Laine de verre, laine de Roche, Isolation de toiture écologique, Épaisseur de l’isolant
Avant de choisir les matériaux utilisés pour isoler votre toit, il est important de considérer tout d’abords le type de toit recouvrant votre maison (est-ce un toit plat ou incliné), le but de cette isolation (est-ce une thermique ou acoustique) et l’épaisseur de l’isolant. L’on distingue 3 types d’isolation de toiture : l’isolation avec des matières synthétiques, de laines minérales ainsi que d’isolations de toiture écologique.
Les matières synthétiques d’isolation sont tous issues du pétrole. Ces matériaux ne sont pas affectés par l’humidité et ont l’avantage d’être légers. Ces matériaux d’isolation synthétiques sont connues sous les noms suivants : écume polyurethane (l’écume PUR) ; la Polyisocyanuraat (PIR), les plates d’isolation XPS et le Polystyrène expansé (EPS). Une isolation synthétique, est à utiliser lorsque l’on pense à isoler des endroits où il y’a de l’humidité et pour recouvrir les façades des caves.

Isolation Toiture Prix
Vous trouverez ci-dessous la caractéristique spécifique à chaque matière d’isolation synthétique :
Les plates d’isolation XPS : ces plaques sont connues sous différents noms : polystyrène extrudé ou mousse de polystyrène. Ce matériau est vendu sous forme sous forme de feuille avec ou sans rainure et languette. XPS peut être comparé à EPS, ils ont un procédé de fabrication et une structure différente. Comme les autres isolants synthétiques, celui-ci aussi est résistant à l’humidité et est préféré pour une isolation d’un toit incliné (Sarking), des toits plats inversé ainsi que du sol et murs des greniers.

Isolation du toit par l’écume PUR : cette isolation est très durable car elle ne se détériore pas avec l’humidité. De plus, de par sa forme d’écume, elle remplit très bien la surface à isolé car elle entre dans tous les recoins. Avec ce matériau d’isolation, vous n’aurez pas à vous soucier de l’épaisseur de celui-ci, car vous pouvez l’adapter selon votre besoin et surtout au type de toit que vous avez.

La Polyisocyanuraat (PIR) : A part la résistance à l’humidité, que présente tous les matériaux isolants synthétiques, le PIR a un autre avantage ; celui de posséder une que présente une haute valeur d’isolation.

Le PSE : A part sa résistance à l’humidité, le PSE a grande une capacité d’absorption de choc et est très hygiénique.

Isolation écologique : pour une isolation écologique, il faudrait penser à l’usage de la laine de mouton, des flacons de papier, du chanvre et de paille de bois.
Laine de mouton : comme isolant celui-ci est excellent, en effet ce matériau d’isolation est capable de réguler l’humidité, de retenir la chaleur le plus longtemps possible et d’absorber des odeurs nocives. De plus, la laine de mouton s’embrase difficilement. Cependant, ce matériau d’isolation est de plus cher sur le marché.

Flocons de papier
: ces flocons proviennent des vieux papiers de journaux recyclés. La caractéristique principale de ce matériau est qu’il est un bon régulateur d’humidité et comme la laine de mouton, ces flocons ont une aptitude à stocker la chaleur.

Les fibres de chanvre : ceux-ci sont vendues sous forme de longs draps dont l’épaisseur varie entre 30 et 190mm. Ces draps peuvent être utilisés pour une isolation d’un toit incliné mais ne doivent surtout pas faire objet de matériau d’isolation d’un lieur humide.

Paille de bois : Comme tous ces matériaux d’isolation écologique, la paille de bois elle aussi a une forte aptitude à stocker la chaleur. De plus, elles peuvent être taillées sur mesure lors des travaux d’isolation afin de bien combler la surface à isoler.

La laine minérale : lorsque l’on parle de laine minérale, l’on doit faire une distinction entre :
La laine de verre qui est un matériau facile à travailler de par sa malléabilité, l’on peut penser à sa coupe. Il est souvent préféré pour une isolation d’une toiture inclinée. Moins chers, ce matériau offre un bon rapport qualité-prix. Cependant, il est recommandé de prendre certaines précautions pour travailler avec celui-ci. En effet, ces fibres peuvent facilement causer l’irritation des paumons ainsi que de la peau.

Quant à la laine de roche : elle aussi est un très bon isolant de toitures inclinées. Elle est aussi choisie pour une isolation du sol des greniers mais a un plus comparativement à la laine de verre, ce qu’elle peut être utilisée pour améliorer l’isolation acoustique d’une maison. Comme la laine en verre celle-ci est aussi source d’irritation de peau et poumons. A moindre niveau certes mais le danger existe. De ce fait, il est recommandé aussi de prendre certaines précautions telles que le port de masque et gants.

Economiser jusqu’à 40% sur l’isolation du toit

Une bonne isolation de toit est synonyme d’avantage financier. Quand une maison est bien isolée, la chaleur est retenue à l’intérieur et le chauffage n’est alors pas continuellement indispensable. En isolant le toit de votre habitation, vous serez alors capable de retenir la chaleur à l’intérieur de celle-ci. Vous pouvez ainsi même économiser jusqu’à 75% d’énergie, ce qui est logique puisque près de 40% de votre consommation d’énergie domestique sert à vous chauffer.
Utilisez notre formulaire en ligne et recevez des devis gratuits d’isolation de toiture. En utilisant notre service vous avez aussi la possibilité de réduire le coût de l’isolation de votre toiture. Qui dit alors coût plus faible, dit retour sur investissement plus rapide. Il est très commun d’économiser jusqu’à 40 % sur le coût moyen habituel. Demander votre offre non-engageante.

isolation toiture inclinée